En Direct

Floriane BEGES ; le duende incarné femme ! - Ville de Pia
Vous êtes ici
Home > Culture > Floriane BEGES ; le duende incarné femme !

Floriane BEGES ; le duende incarné femme !

sel]
Il est de ces rencontres avec des artistes qui ravivent votre flamme, Floriane Bèges est de celle-là.

Cette artiste-chorégraphe, danseuse de flamenco originaire de Béziers a élu domicile à Pia il y a quelques années et nous nous devions de la présenter à celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de la rencontrer ; femme douce et discrète que nous croisons dans le village, qui se métamorphose en flamenca torride, brûlante de passion dès qu’elle met un pied sur scène.

Issue d’une famille de musiciens, elle s’inscrit très jeune au Conservatoire de Béziers au clavecin, mais l’illumination arrive d’ailleurs.

A 16 ans, c’est en accompagnant une amie à un cours qu’elle découvre Le Flamenco et se passionne instantanément pour cet art.

Elle commence à prendre des cours avec une grande figure française du flamenco, Cathia POZA, et devient définitivement aficionada. Dans les années 90, à l’heure où Béziers ouvrait encore grand ses portes aux cultures étrangères, José GUILLEN, directeur artistique influent, a permis au flamenco de se développer à travers la colonie espagnole et Floriane a accès, comme tant d’autres, à des représentations et concerts donnés par les plus grandes pointures dans ce domaine, venant d’Espagne pour l’écrasante majorité, lors des férias et autres festivals.

C’est en suivant Olivier MARTINEZ, chanteur réputé dans les P.O, qu’elle arrive dans notre beau département en 2000. Avec d’autres musiciens, Olivier MORLANS, Fanfan MINICONI, Philippe ELIAS et Patrick FELICES, ils forment KANELE, groupe de flamenco dont Floriane est danseuse, ils enregistrent 3 CD, font des centaines de concerts dans toute la France, dont la première partie de TOMATITO (un des plus grands guitaristes flamenco) et des dizaines de prestigieux festivals.

Puis, chacun évoluant vers des horizons artistiques différents, le groupe se sépare au bout d’une dizaine d’années.

En 2010, Floriane intègre la Loco Compagnie, créée en 1993 à Perpignan avec pour objectif le partage d’une passion pour le théâtre avec un public n’y ayant habituellement pas accès (jeunes des quartiers, personnes âgées, SDF …).

La Ville de Perpignan leur ayant mis à disposition le théâtre Primavera, la Compagnie peut créer, enseigner et accueillir du public.

Floriane y est chargée de monter des spectacles en lien avec les autres pratiques artistiques de la compagnie.

Depuis quelques années, elle se produit plus souvent en dehors du département , en tant que danseuse flamenca, avec le guitariste Antonio CORTES, notamment.

Elle intervient aussi à St Laurent de la Salanque où elle tient un atelier de sévillanes et de flamenco pour enfants, ados et adultes débutants ou confirmés depuis huit ans au sein de l’association « Coeur de Jasmin » avec cerise sur le gâteau, un accompagnement des cours à laguitare.

Elle anime également un atelier à Montescot pour «Rêve Andalou» depuis 2005.

Sa pédagogie, son sens du rythme et ses grandes qualités de chorégraphes lui valent une belle renommée, y compris de ses pairs. Ce n’est pas un hasard si beaucoup de pianencques la suivent une à deux fois par semaine jusqu’à St Laurent pour s’imprégner de son duende (littéralement charme mystérieux et ineffable) et que certaines de ses élèves se destinent à faire carrière en suivant son chemin.

Son dernier spectacle au Médiator le 7 mai dernier, en collaboration avec « Coeur de Jasmin » pour les quinze ans de l’association, a fait une fois de plus l’unanimité, entourée de Cécile BARRA, danseuse, Mateo CAMPOS au chant, Antonio CORTES, guitariste.

Cette artiste-là vit Pia, qu’on se le dise !

Top