En Direct

Une chanson pour les droits de l’enfant - Ville de Pia
Vous êtes ici
Home > Animation > Une chanson pour les droits de l’enfant

Une chanson pour les droits de l’enfant

15 jeunes du centre de loisirs La Passerelle ont enregistré début novembre une chanson dans le but de participer au concours national organisé par les Francas et relatif aux droits de l’enfant « Agis pour tes droits ».

Cet enregistrement, au studio professionnel Record It à Perpignan,  est l’aboutissement d’un travail qui a commencé au mois de septembre. D’abord  sous forme d’ateliers de recherche d’information à la bibliothèque puis d’ateliers d’écriture ces jeunes ont ensuite composé la chanson « Amal et Noémie » avec l’aide de leurs animateurs Anissa, Benoît, Camille, Tony, ainsi que Pascaline du PIJ pour ses talents de musicienne. L’œuvre sera présentée à un jury départemental fin novembre, avant d’être peut-être sélectionnée pour la finale nationale qui se déroulera du 4 au 8 décembre à Hirson, dans l’Aisne. En attendant vous pouvez trouver le lien pour écouter ce titre sur la page Facebook et le site internet de la ville de Pia… Et n’oubliez pas « On a deux oreilles, on est tous pareils, les enfants du bonheur, ce sont les meilleurs ».

 

Amal et Noémie

Moi c’est Noémie
Et voici l’histoire de ma vie
Aller à l’école est ma première envie
En France vous avez la chance
En Afrique c’est la déchéance
Mon rêve est d’apprendre l’histoire et la géographie
Pour enfin comprendre où je suis.

Aucune distinction, aucune restriction
Toute discrimination est condamnable
Ni la race, ni la couleur, ni la langue
Ni la religion, ni l’opinion,
ni l’origine ethnique ou sociale

Refrain (X2):

On a deux oreilles, on est tous pareils
Les enfants du bonheur, ce sont les meilleurs

Moi mon nom c’est Amal
Mon problème en France c’est l’amalgame
Quand on me parle de couleur
Je ne vois que celle de ma peau
Pas celle des craies sur le tableau
La prof me parle de géographie
Moi c’est de la fenêtre de ma vie
que je veux le Nil, et ma langue et ma famille
Et enfin apprendre qui je suis.

Aucune distinction, aucune restriction
Toute discrimination est condamnable
Ni la race, ni la couleur, ni la langue
Ni la religion, ni l’opinion,
ni l’origine ethnique ou sociale
Refrain (X4):

On a deux oreilles, on est tous pareils
Les enfants du bonheur, ce sont les meilleurs

 

Top